Le « Kinesio taping » est une technique de bandages adhésifs de couleurs, de plus en plus utilisée ces dernières années en particulier dans le milieu sportif. Cette technique récente est fortement médiatisée à travers de nombreuses compétitions de haut niveau ce qui a contribué à populariser la pratique à travers le monde.

Bien que ces bandages de couleurs doivent leur notoriété au sport international, l’utilisation de cette technique s’est peu à peu étendue aux cabinets libéraux, en particulier chez le kinésithérapeute mais aussi chez le pédicure-podologue. L’application de cette technique aujourd’hui démocratisée, nécessite cependant une connaissance précise de l’anatomie fonctionnelle et de la méthodologie de pose afin d’obtenir un montage optimal.

Quelles sont les propriétés de ces bandes de couleurs ?

Il s’agit de bandes de couleurs à base de coton et d’acrylate ayant une action mécanique et ne diffusant aucune substance chimique. Il s’agit d’un matériau élastique ayant une élasticité de 140 % de la longueur de la bande (élasticité se rapprochant de celle de la peau) et perméable à l’eau et à l’air. L’épaisseur de la bande quant à elle, se rapproche de celle de l’épiderme (environ 0,5mm). Ainsi, les caractéristiques des bandes de taping sont semblables à celles de la peau humaine.

On estime qu’une bande de kinesio taping peut être collée jusqu’à 5 jours. Au-delà de cette durée, l’élasticité de la bande est moindre et l’efficacité diminue.

Les couleurs associées aux bandes ne sont pas anodines : chacune des couleurs correspond à un effet recherché de chromothérapie issue de la médecine chinoise. Le bleu par exemple permettrait un effet calmant, apaisant et rafraîchissant (bleu = froid) tandis que le rouge aurait un effet plus stimulant et réchauffant (rouge = chaleur). La notion de chromothérapie s’est exportée à travers l’occident dans une démarche d’esthétique mais aussi de marketing. Il faut garder en tête que la couleur de la bande n’a pas d’influence mécanique. Peu importe la couleur de la bande, les propriétés restent identiques ! La chromothérapie est donc un plus dans la technique.

Quel est le mode d’action des bandes de kinésio taping ?

Le kinesio taping a pour but de créer des circonvolutions cutanées (sinusoïdes) telles des « vagues » sur la peau.

L’action des bandes élastiques permet de libérer de l’espace sous la peau pour décomprimer les tissus grâce à la traction exercée sur la peau ainsi les échanges de liquides tels que la lymphe, le flux sanguin ou l’apport de substances nutritives sont favorisés.

La décompression tissulaire engendre également une stimulation moins importante sur les nocicepteurs (récepteurs de la douleur).

De plus, l’action antalgique du kinesio taping s’explique en partie par la théorie du Gate Control. En effet, la bande engendre des stimuli utilisant des fibres de neurones de diamètres plus importants et donc transmettant le message nerveux plus rapidement par rapport aux fibres de petits calibres qui transmettent le message douloureux moins rapidement. Les signaux provoqués par la bande sont prioritaires aux signaux douloureux. Il s’agit du même mécanisme que lorsqu’on frotte une partie douloureuse pour se soulager lors d’un traumatisme par exemple.

Il est important de noter que le tape peut avoir des actions différentes en fonction de la méthodologie de pose. Il peut être tonifiant ou détonifiant (relâchement du muscle) selon la pose de la bande de couleur et suivant le sens de la contraction du muscle.

L’action du kinesio taping répond à la volonté du praticien. Sa pose n’est pas anodine car elle s’appuie sur les connaissances de l’anatomie palpatoire et fonctionnelle et ce, afin d’obtenir un montage optimal.

Utilisation des bandes de kinesio taping en podologie

Le kinesio taping trouve ses indications dans de nombreux domaines pathologiques. En effet, il est possible de traiter des lésions musculaires, tendineuses, ligamentaires, articulaires, neurologiques et circulatoires (dans le cas d’hématomes pour lequel le drainage sera visuellement remarquable). Il est également important de noter que l’application de bandages de couleurs nécessite au préalable un examen clinique permettant de poser le bon diagnostic qui déterminera la nature du montage.

Cependant, il existe des contre-indications au taping. Celui-ci ne s’applique pas dans des conditions de plaies ouvertes, sur les lésions aiguës ou sur une peau avec éruption cutanée.

En podologie, le podologue peut être amené à réaliser des montages de kinesio taping pour traiter divers pathologies du système locomoteur. Que cela soit en cabinet ou directement sur des compétitions en extérieures sur des postes de soins :

On retrouve l’entorse de cheville (drainage sera visuellement remarquable), la fasciite plantaire (cf. photo de la face inférieure du pied), la tendinopathie du tendon d’achille ou du tibial postérieur, l’hallux valgus, la périostite tibiale…

Il faut cependant garder à l’esprit que cette technique n’est viable que sur du court terme (décollement des bandes, nécessité de refaire le montage) d’où l’intérêt de pouvoir l’associer avec un traitement orthétique (semelles orthopédiques) pour le podologue qui permettra de prendre en charge la douleur sur une durée plus longue. Traitement orthétique qui sera indiqué après un examen clinique et réalisé par le podologue en cas de besoin, uniquement.

Charley Boeuf – Pédicure-Podologue D.E.