Dix jours qu’on utilise la nouvelle carbone développée par Asics (et oui, une de plus sur le marché). On avait à la fois hâte de courir avec mais on était tout autant sceptique, tant on avait été déçu par la Metaracer : dynamique pour du court, mais beaucoup trop rigide et avec un retour d’énergie trop faible pour faire du long. Sur ces points, ASICS a sacrément relevé le niveau avec sa Metaspeed Sky !!
.
Sur route (4x2KM et seuil 3×12 minutes) : d’excellentes sensations de course même si le confort reste très sommaire. On est sur une chaussure axée performance donc pour des coureurs aguerris et réguliers. Le renvoi d’énergie est ouf dès les premières foulées (et tout au long de la séance), la chaussure légère, ultra-dynamique et on a pas l’impression d’avoir un gros sabot aux pieds (comme avec une Vaporfly et encore + avec l’Alphafly). Lendemain de sortie longue de 19 kilomètres sur route, très peu de courbatures musculaires. La chaussure a vraiment quelque chose. Le jour et la nuit par rapport à la Metaracer – même si on y retrouve cette rigidité dans la semelle sans qu’elle soit excessive.
.
Sur piste (8 x 1000 mètres) : même constat que sur route. Stable et le pied bien maintenu dans les virages. L’impression de « rebondir » propre aux bonnes chaussures carbones. En étant objectif à 100%, c’est difficile de lui trouver un défaut. Peut-être sa languette un peu courte au niveau des lacets mais rien de bien méchant.
.
Par rapport à la concurrence : du 5KM au semi-marathon – on la met en deuxième position derrière la Vaporfly Next% (+ de retour d’énergie, de dynamisme et de « confort »). En revanche et c’est la bonne surprise, on la place devant la Adios Pro d’adidas. Qu’on apprécie certes, mais qu’on trouve un petit cran en-dessous de la Metaspeed.
.
La chaussure est en vente depuis aujourd’hui chez i-Run (ici : https://bit.ly/2PJJ6ZW) au tarif de … 250€ ! C’est son principal défaut. Mais c’est malheureusement le prix qu’il faut mettre aujourd’hui pour être équipé du top du top 🤑💰