Dans notre premier article « à la découverte de », nous avons rencontré le Nordiste Romain Cauhet. Passionné par la course à pied et la musique : il nous raconte son quotidien, les raisons de ses débuts dans la course à la pied et ses futurs projets. Une rencontre sympathique et rafraîchissante.

Salut Romain. Peux-tu te présenter à nos lecteurs qui ne te connaissent pas ?

Salut run_ix, je suis Niamore de mon vrai nom Romain Cauhet. J’ai 23 ans et je suis originaire du Nord-Pas-de-Calais. Dans la vie de tous les jours, je suis marketeur en entreprise pharmaceutique, rappeur et réalisateur même si je débute dans ce milieu. J’ai deux grandes passions dans la vie : la course à pied et la musique, qui va très bien avec mon dernier morceau.

A quel âge et pourquoi as-tu commencé à courir ?

J’ai commencé à 11 ans parce que j’étais nul au judo et au karaté (rire). Il y avait un club d’athlétisme dans le coin où j’habitais, j’ai donc décidé de le rejoindre. Je ne me prenais pas la tête au début, j’allais à l’entrainement pour m’amuser. Puis à force que les années passent, j’ai pris goût à l’athlétisme et aux entraînements. J’avais un bon groupe de copains avec moi. Puis j’ai commencé à avoir des résultats intéressants notamment sur cross et sur piste. J’ai un record à 14min52 sur 5000 mètres et aujourd’hui rien a changé. Je m’entraîne toujours autant et j’ai la même motivation depuis des années.

Pourquoi la musique ?

En fait, j’écoute beaucoup de musique depuis que je suis tout petit, surtout du rap français. Dès le matin au réveil, dans les transports en commun, en voiture et même au travail. Un jour, j’ai commencé à écrire quelques petits textes. C’est parti de petites notes dans le métro sur mon iPhone, puis après j’ai commencé à chanter sur des instrus de rappeurs connus. C’est quelque chose que j’ai tout de suite aimé faire. Ensuite, j’ai enchaîné avec des parodies avec des copains un peu à droite à gauche. Ça me permettait d’allier les deux choses que j’aimais faire : écrire et chanter. […] Depuis un an, c’est devenu un peu plus sérieux parce que j’ai acheté un micro ! Après avoir sorti mon premier son, j’ai eu de bons retours. Cela m’a motivé à continuer et du coup j’ai décidé d’aller enregistrer mes sons dans un studio. C’est à ce moment-là que j’ai sorti mon premier vrai son : « Dernière danse« . Puis, j’ai eu la chance de rencontrer des anciennes connaissances qui étaient avec moi au lycée et qui sont spécialisés dans la musique. Ça m’a aidé considérablement et j’ai beaucoup progressé.

« Le finish de Miellet et la rage de Gressier » (à 1min30). Comment et pourquoi cette punchline ?

(Rire) Alors, je vais commencer par Alexis Miellet (champion de France Élite du 1500m). C’est quelqu’un que je connais bien et que j’apprécie. Humainement, il est top ! Je rigole beaucoup avec lui et j’ai eu l’occasion de jouer avec lui à Fortnite parce que c’est un gros gamer. Alors pourquoi le finish de Miellet ? Faut reconnaître que ces dernières années, il est monstrueux sur ses fins de course. Il fallait une bonne punchline avec lui. Son finish résume pas mal de chose et je pense que les athlètes qui ont fait un 1500m contre lui… ils savent de quoi je parle ! […] Pour Jimmy, c’est pareil. Mon morceau s’appelle « run » et s’il y avait deux athlètes de ma génération à citer… c’était Alexis et Jimmy.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Le clip est sorti hier soir! Allez le streamer (le lien est dans ma bio) #run

Une publication partagée par Romain Cauhet (@niamore62) le

Quels sont tes modèles dans l’athlétisme actuel ?

La lyrics qui suit ma punchline avec Alexis et Jimmy veut tout dire : « je respecte ces gars, leur façon d’être et leurs valeurs véhiculées. » Pour moi, ces deux mecs dans le milieu de l’athlé ils sont justes incroyables ! Ils font vivre l’athlétisme en France et font un buzz autour d’eux. J’adore ça.

Quels sont tes prochains projets sportifs et musicaux ?

Dans l’athlétisme, c’est de descendre mon chrono sur 5000m pour au moins avoir la chance de participer une fois dans ma carrière aux championnats de France Élite. Ça signifie qu’il va falloir courir en moins de 14min20. J’ai 30 secondes à gagner donc il va falloir beaucoup s’entraîner. […] Côté musique, sortir des nouveaux sons. Notamment avec d’autres chanteurs ou rappeurs.

Pour finir, que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Vous pouvez me souhaiter de passer une bonne saison d’athlétisme. Côté musique, continuer à prendre du plaisir dans ce que je fais et continuer à me donner des bons retours comme ça. Cela me donne envie de continuer, de faire toujours mieux et de m’investir dans ce milieu. Je vous remercie pour le temps que vous me consacrez et je tenais à vous dire que c’était mon premier interview rap ! Donc c’est un grand honneur. A bientôt !

Son dernier morceau : « Run Motivation »