Eh oui, tout est dans le titre ! Lundi 25 mai à 15h04, on reçoit ce genre de SMS qui donne le sourire jusqu’aux oreilles : « Hello les gars ! J’espère que vous allez bien. J’ai une opportunité sur l’AlphaFly. OK pour vous si j’appelle demain matin ? » Autant vous dire, que deux jours plus tard les Alphafly étaient dans notre boîte aux lettres ! Décidément ils sont sympas chez Nike. Mais qu’ont-elles vraiment dans le ventre ces fameuses chaussures qui enflamment les réseaux sociaux ? On va tâcher d’y répondre ici avec clairvoyance et transparence. En essayant d’aller un peu plus loin que ce type de commentaire redondant « c’est de la triche ! » ou « c’est du dopage technologique ! » Chacun se fera sa propre opinion sur la question. Allez, c’est parti !


Modèle : Nike Air Zoom Alphafly Next%

Taille : 42,5

Poids constatés chez nous : 210 grammes

Taille de la semelle : 40 millimètres

En vente en cliquant : ICI

Comparatif modèle carbone de chez Nike :

Modèle

Vaporfly 4% Flyknit

Vaporfly Next%

Alphafly Next%

Sensation au pied

Confortable : 7/10

Très confortable : 8/10

Confortable : 7/10

Bizarre au moment de l’enfiler, mais on s’y habitue vite.

Maintien au pied

6/10

Instable dans les virages.

8/10

Bon maintien au pied même dans les virages.

7/10

Bon maintien au pied mais attaquer les virages serrés prudemment.

Retour d’énergie

7/10

Sensation d’être poussé vers l’avant et d’avoir un retour d’énergie considérable.

8/10

Sensation identique et même plus prononcé.

9/10

En exagérant à peine, on a vraiment l’impression de « rebondir ». D’avoir un petit ressort sous l’avant du pied. On sent cette propulsion vers l’avant. C’est l’amélioration la plus significative !

Durabilité dans le temps

Environ 250km avant de moins ressentir l’effet de la plaque de carbone

Environ 300km avant de moins ressentir l’effet de la plaque de carbone

Impossible à définir pour le moment.

Les nôtres ont 115km et sont pour le moment intactes (encore heureux d’ailleurs).

Sizing (taille)

Taille habituelle de chez Nike

Une demi pointure en-dessous qu’un modèle normal

Une demi pointure en-dessous qu’un modèle normal

Tarif

250,00€

275,00€

300,00€

 

D’en haut vers en bas : Vaporfly 4% / Vaporfly Next% / Alphafly Next%

 

Avis de Jimmy Gressier (triple champion d’Europe de cross et recordman d’Europe du 5km) : « J’ai eu l’occasion de les mettre déjà sur quelques séances. C’est vraiment une très bonne chaussure, moi je me sens très bien dedans. Comme des petits chaussons. Il y a un très bon renvoi, comparable à celui de la Next%. Ce que j’ai bien aimé c’est que malgré la pluie, tu ne glisses pas dans les virages. Elle a une très bonne adhérence. Ce que je retiens : confort, légèreté et une sensation importante de bascule vers l’avant. »

Avis de Julian (athlète de la team et record à 29:31 sur 10km) : « Premier test sur une séance de fractionné longue à l’entraînement : 3000/2000/1000m dont un 3000m en 8min36. Mêmes si elles sont imposantes aux pieds, elles sont légères. C’est un bon point. Les premières foulées sont un peu étranges, le temps de s’habituer à la semelle et surtout à ce petit coussinet présent à l’avant du pied et qui procure une nouvelle sensation. Sur des allures à 2:50/km, on sent que la chaussure renvoie bien ! Il y a un truc qui se passe et qu’on ne retrouve pas ailleurs. Peut être est-ce l’effet placebo, mais en tout cas ça fonctionne. Le lendemain de mon fractionné, je poursuis mon test avec une sortie longue de 20 kilomètres. Même sur des allures alternant entre 3:30 et 4:00/km, on sent l’efficacité de la chaussure. C’est incontestable. Selon moi l’idée selon laquelle la chaussure est destinée uniquement à « l’élite » est une fausse idée. La vraie plus-value qu’apporte la Next% et l’Alphafly Next%, c’est au niveau de la fatigue musculaire. Avec une chaussure normale, après une sortie longue de vingt bornes t’as des douleurs musculaires partout. Alors que là, beaucoup moins !  Limite musculairement tu pourrais faire encore quelques kilomètres sans que ça te fasse du mal. Après niveau tarif, 300€ c’est une somme. Est-ce qu’elles les valent ? Je dirais que oui quand on voit le marché du running actuellement. Est-ce que moi personnellement j’achèterai à ce prix-là ? Je ne pense pas. »

Test du 5km avec carbone et sans carbone

Alors, avec ou sans carbone ? Quel gain avec une lame en carbone ? Loin des données scientifiques avancées par certains, on a voulu faire notre propre test. Avec nos propres conditions et notre petit budget (hic). En comparant dans des conditions similaires, un 5km à l’entraînement, avec une chaussure équipée d’une lame en carbone et l’autre avec une chaussure « normale ». Sans carbone quoi. On vous détaille ci-dessous le contexte de notre test et nos conclusions.

  • Athlète : Pierre-Louis Haas, 22 ans et record à 32min40 sur 10km.
  • Parcours similaire à 100%. Exactement le même point de départ et d’arrivée.
  • Premier 5km effectué le dimanche 10 mai à 10h50 avec les Nike Zoom Fly Flyknit (sans carbone).
  • Deuxième 5km effectué le dimanche 14 juin à 10h54 avec les Nike Alphafly Next% (avec carbone).
  • Météo presque similaire (légèrement + de vent sur le test du 14 juin).
  • Test effectué avec un autre athlète sur les deux tests. Pas de meneur d’allure.
  • Pas de ravitaillement, ni d’aide extérieure.
  • Il y a eu quatre semaines d’entraînement entre les deux tests. Entraînement normal et régulier (6x par semaine).

Conclusion statistique et personnelle :

  • Gain de 21 secondes soit 4 secondes de mieux par kilomètres.
  • Moins de courbatures musculaires le lendemain du deuxième 5km.

 

Au-delà du renvoi d’énergie qui est bien meilleur avec la chaussure carbone, c’est vraiment au moment où j’ai commencé à être fatigué que j’ai senti l’efficacité de l’Alphafly par rapport à la Zoom Fly. Avec une chaussure normale, ma foulée a tendance à s’écrouler et à être de moins en moins efficace avec la fatigue. Avec la carbone, tu sens que malgré la fatigue, tu as toujours ce retour d’énergie qui te permet de ne pas t’effondrer. Je pense que c’est à ce moment-là que j’ai gagné les quelques secondes entre les deux tests. »

Gauche : Nike Zoom Fly Flyknit (sans carbone) /// Droite : Nike Alphafly Next% (avec carbone)

BONUS

Vidéo très intéressante partagée par le triathlète Norvégien Kristian Blummenfelt lors d’une séance sur piste.