Testing

Test & avis : Nike Alphafly 3

Si ça fait déjà presque une année que l’on aperçoit cette Alphafly 3 aux pieds de certains tops athlètes Nike, elle sera enfin disponible au grand public à partir du jeudi 4 janvier en exclusivité chez notre partenaire i-Run. Vaut-elle le coup d'être l’achetée ? C’est la question à laquelle on va tâcher de répondre dans cet article.

DROP

8 milimètres

POIDS

203 grammes

TYPE DE COUREUR

Coureurs confirmés

TYPE DE CHAUSSURE

Compétition

PLAQUE CARBONE

Oui

PRIX DE VENTE

310 euros

DISPONIBILITÉ

Sur la boutique de i-Run.fr en cliquant ici

alphafly3

Nouveau mesh

La nouvelle empeigne Atomknit assure une respirabilité parfaite et un maintien multidirectionnel.

Foulée amortie

La mousse ZoomX entièrement connectée produit un amorti ultra-léger : tu restes au top de ta forme jusqu'à la ligne d'arrivée.

Retour d'énergie pour les marathons

Les deux unités Air Zoom à l'avant-pied fonctionnent de pair avec la mousse ZoomX pour générer un retour d'énergie incroyable à chaque pas.

3 raisons de courir avec cette nouvelle Nike Aphafly 3 :

Fichier 5

Vous cherchez un modèle ultra-performant pour battre vos records personnels sur route :

l’Alphafly 3 est le modèle qu’il vous faut ! Sans surprise, elle demeure comme étant l’un des modèles les plus performants du marché pour la compétition sur route du 10 kilomètres au marathon. La combinaison de la mousse ZoomX, des unités Air Zoom (les pods situés à l’avant de la chaussure) ainsi que de la plaque carbone permettent toujours une grande économie d’énergie et garantissent cette sensation de propulsion vers l’avant. A ce niveau-là de performance, pas d’évolutions significatives par rapport aux deux générations précédentes.

Fichier 6

Vous cherchez un modèle performant mais aussi confortable :

vous ne serez pas déçu avec cette nouvelle version de l’Alphafly. S'il était impossible pour nous de qualifier de « confortable » la version précédente, nous n’avons aucun mal à le dire pour celle-ci. Le confort d’accueil est au rendez-vous, le pied est à l’aise dans la chaussure (attention, le chaussant est assez sérré, il ne conviendra pas forcément à un coureur aux pieds larges) et le moelleux de l’amorti garanti une sensation de course drôlement agréable. C’est une nette amélioration à ce niveau ! Ce n’est pas surprenant de la part de Nike qui tend à rendre ces modèles compétition davantage accessibles au grand public et pas uniquement aux coureurs élites d’un certain niveau comme c’était le cas pour les premières générations de l’Alphafly et de la Vaporfly - où un coureur amateur ne pouvait clairement pas tirer tous les bénéfices de la chaussure.

Fichier 4

Vous êtes pro-Nike et vous ne ratez aucune nouveauté produit de la marque :

il n’est pas nécessaire de développer ce point-là car il est très peu probable que vous ne craquiez pas pour ce modèle avec lequel le Kényan Kelvin Kiptum a fracturé le record du monde du marathon en s’approchant dangereusement de la barre des moins de 2 heures (2H00’35). Seul bémol : un tarif de vente à 310€ (augmentation de 3% par rapport à la génération précédente) et une durabilité de la chaussure limitée en kilomètres. La technologie de la mousse et des unités Air Zoom la rendant plus fragiles que d’autres modèles concurrents sur le marché.

« Une vitesse digne des marathons pour repousser toujours plus tes limites : découvre la Alphafly 3. Elle intègre trois technologies innovantes pour booster ton run. Les deux unités Air Zoom te poussent vers l'avant. La plaque en fibre de carbone sur toute la longueur crée un effet de propulsion. Et avec la semelle intermédiaire en mousse ZoomX du talon à la pointe, tu restes au top de ta forme jusqu'à la ligne d'arrivée. C'est le moment de pulvériser ton record personnel. »
Les mots de Nike pour découvrir leur nouveau modèle :

NIKE

ALPHAFLY 3

2 points à retenir de cette nouvelle Nike Alphafly 3 :

Fichier 5

Plus de confort et de stabilité que les générations précédentes !

Si le manque de stabilité et de maintien du pied étaient fortement présents, Nike a nettement amélioré ces deux points précis notamment grâce à : une plaque carbone plus large pour davantage de stabilité et un nouveau mesh avec davantage de maintien du pied. La rendant désormais accessible à un public plus large, notamment pour des coureurs au poids plus élevés. Le moelleux de l’amorti garanti également un meilleur confort et cela se ressent fortement dans les sensations de course.

Fichier 6

On préfère la Alphafly 3 aux générations précédentes !

Comme écrit plus haut dans l’article, les sensations de course sont plus agréables sur celle-ci que sur l’Alphafly 1 et 2. C’est ce qui fait pencher la balance vers ce côté ! Est-ce qu’elle est pour autant plus performante… pas forcément à notre goût ! On reste sur le même niveau de rendement, d’efficacité mais aussi de fragilité. Après deux séances avec on sent déjà que l’unité Air Zoom « couine » et la paire est particulièrement bruyante. Il faut s’y habituer. La légèreté est également un très bon point à signaler car on gagne presque 20 grammes par rapport à la génération précédente. A mettre en perspective car c’est encore loin des 138 grammes du nouveau modèle adidas carbone commercialisé à … 500€.

Nos conseils rotation chaussure chez NIKE :

La rotation chaussure consiste à utiliser deux ou trois modèles différents dans votre semaine d’entraînement. C’est quelque chose que l’on recommande si vous êtes un profil axé performance et que vous courez + de 4 fois par semaine :

Alphafly 3 (compétition sur route) - Vaporfly 3 (entraînement rapide) - Vomero 17 (footing et sortie longue) - Invincible 3 (footing et sortie longue pour un max d’amorti)

Avis général sur la chaussure

Note :
4.5/5

Après plus d’une centaine de kilomètres courus avec ainsi que quelques lignes écrits ici : vous devinerez que cette Alphafly 3 nous plaît et que l’on apprécie son niveau de performance. Nike fait bien mieux que la Vaporfly 3 qui a sans mâcher nos mots était un flop et très en-dessous du niveau où elle était attendue. En visant un public plus large avec davantage de confort et de stabilité, il est assuré qu’on apercevra de nombreuses Alphafly 3 aux départs des courses principalement sur des semis et des marathons. Même si elle ne serait pas forcément notre choix numéro un pour ces deux distances.

Points Forts

  • Absorption des chocs
  • Retour d'énergie
  • Confort

Points faibles

  • Manque de durabilité
  • Tarif élevé

Pointure : ne pas changer vos habitudes, taille normalement.

NIKE

ALPHAFLY 3

3 thoughts on “Test & avis : Nike Alphafly 3

  1. Stéphane Roullaud dit :

    Merci pour cet article !
    Mais quel serait alors votre choix numéro 1 ? Merci

    1. Quentin Felden dit :

      Si vous trouvez l’Alphafly 2 avec une belle remise, il vaut mieux rester sur ça alors.

    2. Dgn dit :

      Je me suis posé la même question. Qu en est il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *