Testing

Test & avis : On Cloudboom Strike

Exactement une année après avoir sorti la « Cloudboom Echo 3 », la marque Suisse On revient en force sur le marché des modèles carbones avec sa nouvelle Cloudboom Strike. C’est la chaussure avec laquelle notre Français Nicolas Navarro a battu son record personnel sur marathon à Valence en décembre 2023 dans un chrono de 2h05’52. C’est un nouveau modèle de leur gamme n’ayant pas de lien direct avec la Cloudboom Echo, qui elle verra une nouvelle génération arriver d’ici 2025. Julian court avec la Strike à l’entraînement depuis deux semaines maintenant. Voici son avis complet et détaillé ci-dessous.

DROP

4 milimètres

POIDS

210 grammes

TYPE DE COUREUR

Coureurs expérimentés

TYPE DE CHAUSSURE

Compétition

PLAQUE CARBONE

OUI

PRIX DE VENTE

280 euros

DISPONIBILITÉ

En vente en cliquant ici 

Empeigne ultra-légère

Ultra-légère et respirante, l’empeigne en mesh en une seule pièce et semi-transparente aide à réduire la surchauffe. La structure en cage maintient le milieu du pied pour un maximum de sécurité en compétition.

Speedboard® fibre de carbone

La Speedboard® rigide et incurvée agit comme un ressort qui absorbe l’énergie et la transfère à l’avant-pied pour des décollages ultra-puissants. Les éléments CloudTec® stratégiquement placés offrent un roulement vers l’avant aussi doux que rapide. Résultat : des foulées toujours plus efficaces.

Amorti Bounceboard

Conçue avec l’hyper mousse Helion™ HF ultra-réactive, l’innovation Bounceboard propulse vers l’avant. Au programme, retour d'énergie XXL grâce à sa couche d’amorti amovible pour une sensation de rebond sous le pied – dans le respect des limites maximales de hauteur. Des foulées amorties, idéales pour les compétitions de fond.

3 raisons de courir avec la nouvelle On Cloudboom Strike :

Fichier 5

Vous cherchez votre nouvelle chaussure marathon :

si la Cloudboom Echo 3 était un bon modèle pour la compétition sur route courte (jusqu’au 10 kilomètre, maximum), la rigidité de son amorti la rendait difficile à emmener jusqu’à un semi-marathon ou même un marathon. A ce niveau : la Cloudboom Strike fait beaucoup mieux et de manière totalement différente. Le confort de son amorti et sa sensation rebondissante confère à la chaussure une excellente absorption des chocs. Un point extrêmement important pour une chaussure marathon car elle permet de garder une bonne économie musculaire et donc de limiter / retarder l’arrivée des douleurs musculaires pendant la course. C’est clairement un modèle avec lequel on pourrait courir notre prochain semi-marathon et/ou marathon. Elle peut se destiner autant à un top marathonien visant un gros chrono (comme c’était le cas de Nicolas Navarro à Valence), qu’à un coureur moins expérimenté courant au minimum en moins de 3H10’ la distance. Pour ceux courant à une allure supérieure à 4’30/km en compétition, il vaudra mieux s’orienter vers la Cloudmonster Hyper : le modèle sera plus adapté et vous parviendrez à en tirer davantage de bénéfices qu’avec la Cloudboom Strike.

Fichier 6

Vous cherchez un modèle performant mais aussi confortable pour la compétition :

au moment du premier enfilage de la chaussure, le confort d’accueil est l’aspect le plus frappant. C’est assez rare pour un top modèle compétition (c’est le cas également pour la HOKA Rocket X 2). Et c’est notamment dû à l’épaisseur et au moelleux de la semelle intérieure. Si la semelle intérieure d’un modèle de compétition est en général assez fine et pas forcément utile, c’est elle qui joue tout son rôle dans la Cloudboom Strike. La couche de mousse étant placée dans cette semelle (voir photo ci-dessous), c’est elle qui confère l’extrême confort et cette sensation de rebondir. La chaussure n’est donc pas adapté à un coureur portant des semelles orthopédiques ou de correction, car il perdrait toute l’efficacité en retirant la semelle intérieure de base. En revanche si vous êtes un coureur cherchant performance et confort dans un modèle, vous pouvez foncer les yeux fermés. Vous serez conquis dès les premières foulées !

Fichier 4

Vous êtes un habitué de On ou vous hésitez à craquer pour un modèle de la marque ? :

si vous avez déjà couru avec la Cloudmonster ou la Cloudsurfer, vous êtes déjà probablement convaincu par les innovations de On. Si vous n’avez encore jamais couru avec un modèle On et que vous cherchez un nouveau modèle pour vos courses sur route, c’est peut être l’occasion de sauter le pas. Cette nouvelle Cloudboom Strike apporte encore de nouvelles choses qu’on ne connaissait pas sur le marché des chaussures de compétition. Des sensations de course aussi performantes qu’agréables. Même s’il faut tout de même débourser la somme élevée de 290€ pour acquérir ce nouveau modèle. On vous laisse faire votre choix !

ON

CLOUDBOOM STRIKE

« Chaussure de course rapide et saisissante. La Cloudboom Strike révolutionne l'expérience de la course rapide grâce à une semelle intermédiaire innovante et ultra-réactive qui amplifie la puissance de la mousse Helion HF sous le pied, spécialement conçue pour les courses jusqu'au marathon. »
Les mots de On à propos de leur nouveau modèle :

ON

CLOUDBOOM STRIKE

3 points à retenir de cette nouvelle On Cloudboom Strike :

Fichier 5

En comparaison à la On Cloudboom Echo 3 :

comme écrit un peu plus haut, cette Strike n’a de commun que le « Cloudboom » du nom avec la Cloudboom Echo 3. Pour faire au plus court : la gamme Cloudboom Echo se destine à la compétition sur route courte (amorti rigide / ferme et plus réactif), alors que la gamme Strike se destine à la course sur route plus longue du 10 kilomètres au marathon (confort et moelleux de l’amorti). Les deux modèles sont radicalement différents au niveau des sensations de course.Actuellement : on garde la Cloudboom Echo 3 pour nos séances VMA sur piste ou séance de côte, et on court avec la Strike sur nos séances d’allure spécifique ainsi que le week-end pour la compétition sur route. Si un coureur loisir n’avait pas d’intérêt particulier à courir avec la Cloudboom Echo 3, la nouvelle Strike elle, s’adapte à un public de coureur bien plus large. La chaussure est moins exigeante musculairement et un coureur confirmé parvient très facilement à en ressentir les bénéfices en courant avec.

Fichier 6

En comparaison à la concurrence sur le marché :

c’est difficile à juger. En terme de sensations de course : la Cloudboom Strike se rapproche énormément de la HOKA Rocket X 2 avec une meilleure stabilité et maintien du pied pendant l’effort. Autrement : c’est difficile de dire qu’elle serait plus performante et meilleure que les autres car c’est un avis propre à chacun (en fonction de sa façon de courir et de ce qu’on préfère). Une chose est sûre : c’est à l’heure actuelle la chaussure avec laquelle on choisirait de courir notre prochain semi marathon et marathon. Car elle coche toutes les cases de ce qu’on attend d’un top modèle compétition. Le confort de course est vraiment le point qui la différencie le plus de la concurrence même si elle manque un peu de sensation de bascule vers l’avant comme ça peut être le cas sur d’autres modèles (S/LAB Phantasm 2 ou PUMA Fast-R Nitro Elite 2, notamment).

Fichier 4

Les points faibles à mentionner :

la chaussure parfaite n’existe pas (du moins pas encore). Son tarif élevé est un point faible pour nous car il peut freiner à l’achat notamment lorsqu’on trouve des modèles du même niveau de performance, quelques dizaines d’euro moins cher sur le marché. Le manque d’adhérence sur sol mouillé en est un autre qu’on se devait de signaler car c’était assez frappant. Et enfin : une usure esthétique de la mousse relativement rapide. Ça n’affecte pas la performance de la chaussure, mais des marques d’usure apparaissent dessus dès les premiers entraînements avec.

ON

CLOUDBOOM STRIKE

Nos conseils rotation chaussure chez On :

La rotation chaussure consiste à utiliser deux ou trois modèles différents dans votre semaine d’entraînement. C’est quelque chose que l’on recommande si vous êtes un profil axé performance et que vous courez + de 4 fois par semaine :

Cloudsurfer (endurance) - Cloudmonster Hyper (sortie longue et endurance avec max de confort) - Cloudflow 4 (séance courte et rapide) - Cloudboom Strike (compétition sur route)

Avis général sur la chaussure

Note :
4.5/5

Si vous avez lu l’article en intégralité, vous avez facilement deviné car cette Cloudboom Strike nous a particulièrement plu et qu’elle intègre à 100% notre rotation chaussure, autant au cours de notre semaine d’entraînement que le week-end pour la compétition. L’innovation réside principalement dans la semelle intérieure qui donne tout ce confort et rebondi à l’amorti pendant l’effort. C’est assez bluffant dès lors qu’on accélère l’allure. C’est un modèle qui se place sans discussion possible au même niveau que les tops chaussures carbone du marché, sans forcément être au-dessus d’elles notamment en raison de certains points faibles mentionnés plus haut. Comme on le répète à chaque fois : ceci est notre avis propre, à vous de vous faire le vôtre ! Ce qu’on peut vous garantir : c’est que c’est quasiment impossible que vous soyez déçu si vous décidez d’acheter cette nouvelle On Cloudboom Strike 🙂

Points Forts

  • Amorti confortable
  • Amorti rebondissant
  • Absorption des chocs

Points faibles

  • Usure esthétique rapide
  • Manque d’adhérence
  • Tarif élevé

Modèles similaires chez les autres marques: Hoka Rocket X 2, ASICS Metaspeed Sky Paris, adidas adios pro 3, PUMA Fast-R Nitro Elite 2.

Pointure : ne pas changer vos habitudes. Pour nous : le 42,5 ici équivaut à un 42,5 chez Nike ou HOKA par exemple.

ON

CLOUDBOOM STRIKE

10 thoughts on “Test & avis : On Cloudboom Strike

  1. Julien dit :

    Bonjour

    Merci pour cet article .

    En terme de performance pour 10 km ( 32/33 min ) faut t’il previligier les cloudboom 3 ou les strike.
    Lesquels vont être plus performantes pour un 10 km ?

    Et dans votre rotation vous ne mettez plus la Cloudmonster 2

    Merci

    1. Quentin Felden dit :

      Bonjour Julien,

      Pour un 10 kilomètres il vaut mieux partir sur la Strike, bien plus confortable et avoir davantage d’économie musculaire 🙂
      Effectivement il faut choisir entre 4 modèles sur notre image, et même si au niveau du prix elle est très élevée, la Cloudmonster Hyper est vraiment meilleure dans tous les domaines !

  2. Florian dit :

    Bonjour,

    Super test encore une fois. Vous dites qu’elle se rapproche énormément de la Hoka rocket x2. Si vous deviez choisir entre ces 2 modèles, qu’elle serait celle que vous garderiez?

    Merci

    1. Quentin Felden dit :

      Bonjour Florian, si on devait choisir un modèle, on se dirigerait certainement davantage vers cette Cloudboom Strike ! Mais la Rocket X 2 est tout de même très performante 🙂

  3. Paul dit :

    Bonjour,

    Merci pour le test. Il semblerait que les marques décident d’ouvrir davantage les plaques carbones aux coureurs loisirs. Selon vous, quelle paire est la plus adaptée aux loisirs entre les Metaspeed Sky Paris et les Strike ?

  4. Martial PUISSET dit :

    Bonjour,
    Par rapport à une alphafly c’est au-dessus niveau confort et performance ??
    Merci

    1. Quentin Felden dit :

      On a pour le coup une une préférence pour cette On Cloudboom Strike en effet ! Mais l’Alphafly reste tout de même une très bonne chaussure 🙂

  5. Patrick dit :

    Super test 👌
    Par rapport aux alphafly ? (j’en suis resté aux Alphafly 1 😊)

  6. Sam dit :

    Pratique votre système de suggestion de rotation de chaussures 👍

    Pourriez faire un jour un tableau de chaque marque avec une « hiérarchie/utilité » de chaque modèle ?
    Merci

  7. Matthieu Bernardet dit :

    Bonjour , et merci pour vos test.
    Cette cloud boom strike est plus confortable qu’une Nb sc élite v3?
    Est ce qu’elle taille pareil?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *